• Aujourd'hui, pour ceux qui ne connaissent pas, je vous propose de découvrir un artiste qui pourrait certainement plaire à beaucoup de gens. Sa musique est moderne et parfois même intéressante, dans le sens où il y a des chansons que j'apprécie beaucoup venant de 11:11. Je dois avouer ne pas TOUT apprécier, il y a des styles qui me plaisent beaucoup moins, mais néanmoins j'ai pu voir de très bons titres. Que je vous propose d'écouter dès maintenant.

    J'ai découvert 11:11 grâce aux recommandations de YouTube, et je n'en suis pas forcément déçue. J'aime beaucoup "You", qui a une ambiance parfois assez plaisante, et la chanson en elle-même est vraiment pas mal.

    "I'm Good" est un titre peut-être un peu plus agressif. J'adore les performances vocales, et on ressent extrêmement bien le style noir américain. Je dois bien avouer que l'air est très intriguant, et la chanson est au final exécutée avec beaucoup de talent.


    Dans ce titre, je trouve que l’atmosphère est bien différente de ce que j'avais pu voir avant. Et ça reste tout de même super cool, c'est peut-être même meilleur.

    Et pour finir, j'aime particulièrement cette chanson. Elle a quelque chose de vraiment spécial, l'instrumental est réellement captivant, ainsi que le chant, très bien réalisé. J'aime beaucoup la partie "You don't gotta worry (about a thing, yeah)", assez magique.

    En conclusion, 11:11 ne se contente pas vraiment de juste faire du R&B vu et revu, il nous offre une vision du genre bien inédite. Même si aujourd'hui, 11:11 manque de popularité ( je tiens tout de même à préciser qu'un certain public a commencé à se former, ce n'est pas totalement inconnu non plus, merci YouTube ), je suis persuadée qu'avec le temps nous entendrons davantage parler de cet artiste. Il a énormément de potentiel, il est certain que beaucoup se laisseront charmer. ♥


    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Bonjour, aujourd'hui je reviens avec un article qui me tient particulièrement à cœur. Je dois vous avouer que je ne suis pas vraiment une grande lectrice, j'ai pu lire des livres évidemment, mais comme je suis quelqu'un de difficile, qui a des goûts assez ciblés, de ce fait je ne lirais pas n'importe quoi, et il faut que ça me plaise beaucoup pour que j'aille jusqu'au bout. Et quand j'apprécie un livre, je prend énormément de plaisir à lire. Hier, j'ai eu l'occasion de pouvoir emprunter "Stupeur et tremblements", d'Amélie Nothomb. C'est une auteure que je connaissais déjà auparavant, quelqu'un m'en avait parlé il y a longtemps, comme quoi ses écrits seraient susceptibles de me plaire. C'est alors que donc hier j'ai vu ce livre, et je me suis tout naturellement dirigée vers celui-ci. Il fallait que je découvre si c'était vraiment bien. Autant vous dire que je ne suis pas déçue, mais alors pas du tout.

    Il s'agit clairement d'un de mes plus grands coups de cœur pour un livre, je ne sais pas vraiment si je peux qualifier ça du meilleur livre que j'ai lu, mais il y a de grandes chances.

    Je vous met le résumé ici, pour que vous sachiez concrètement de quoi ça parle :

    "Amélie, originaire de Belgique qui a vécu sa petite enfance au Japon, a toujours admiré le raffinement et l’art de vivre du pays. À l’âge adulte, elle y retourne pour un contrat d’interprète au sein de la prestigieuse compagnie Yumimoto, afin d’y travailler et d’y vivre comme une Japonaise en tant qu'employée.

    La jeune femme se heurte à un système rigide auquel elle a du mal à s’adapter et enchaîne gaffe sur gaffe. Sous les ordres de la belle mademoiselle Fubuki Mori, elle-même sous les ordres de Monsieur Saito qui lui est sous les ordres de monsieur Omochi aux ordres de monsieur Haneda, la jeune « Amélie-san » est aux ordres de tout le monde.

    C’est l’histoire d’une déchéance cruelle et injuste : elle descend les échelons de la hiérarchie de la société jusqu’au poste de « dame pipi ». Elle refuse néanmoins de démissionner pour garder son honneur (notion fondamentale de la culture japonaise)."

    Ce roman parle donc du Japon, et vous le savez bien, c'est un sujet qui m'intéresse beaucoup, et je suis preneuse de tout ce qui peut me documenter, m'informer et aussi me montrer les différentes facettes du pays. Je suis contre le fait de fermer les yeux et d'idéaliser cette terre, cet endroit que j'adore et qui pourtant recèle de défauts et de côtés bien sombres. Avant, j'étais du genre à ne voir que ce qui était positif, tout ce qui faisait plus ou moins rêver, en bref, toute la superficialité de la chose. Désormais, je cherche à apprendre plus, à ne pas me voiler la face et à regarder la réalité. Car quoi qu'on en dise, je n'ai peut-être que 13 ans, mais je suis loin de penser que le Japon est un paradis. Si je poursuis mes études dans le but d'aller là-bas, je serais pleinement consciente de ce que je fais, et ce sera un choix réfléchi.

    Ce livre est sincèrement très intéressant. Le risque, c'est de généraliser les faits qui y sont énoncés, de penser que tout ce qui s'est passé dans cette entreprise se passe forcément dans toutes les autres entreprises japonaises. Évidemment, la réponse est non, mais le moins que l'on puisse dire, c'est que ce roman pourrait ouvrir les yeux de plus d'une personne. Je le conseille, mais pas à n'importe qui. Les adultes seront sûrement les plus concernés par cet écrit, étant donné que je qualifie ça comme quelque chose d'assez mature. Certains propos sont à ne pas montrer aux plus jeunes qui seraient passionnés du Japon, je pars du principe que quand on est encore bien jeune, en général, comme moi avant, on n'a pas forcément besoin de voir tous les réels mauvais côtés de notre passion. Ce qui est dit là-dedans peut clairement remettre en question le fait qu'on aime ce pays. Pour ma part, je continue de l'adorer, mais j'ai bien pris conscience de certaines vérités douloureuses sur la mentalité des Japonais, le monde des Bisounours c'est définitivement terminé. A côté de ça, il faut savoir, et avoir la capacité, d'apprécier la manière de penser d'Amélie Nothomb. J'ai tout de suite remarqué que c'était quelqu'un de spécial, limite étrange. Attention, je ne dis absolument pas qu'il s'agit d'un mauvais point, au contraire, son étrangeté, et certains de ses délires apportent quelque chose de véritablement rare. Elle ne se contente pas de rester un tant soit peu correcte, elle dit vraiment ce qu'elle pense, quitte à parfois partir un peu plus loin que prévu, ce qui est extrêmement plaisant. Je dois dire que j'ai été surprise par sa personnalité, cela m'a fait sourire. Ses mots sont bien choisis, et certains passages sont frappants. C'est tellement vrai et bien tourné. Et parfois en même temps si cruel. Pour vous, j'en ai sélectionné quelques-uns, que je vous montre ici :

     " - Vous êtes ma supérieure, oui. Je n'ai aucun droit, je sais. Mais je voulais que vous sachiez combien je suis déçue. Je vous tenais en si haute estime.

    Elle eut un rire élégant :

    - Moi, je ne suis pas déçue. Je n'avais pas d'estime pour vous."

     " - Moi, quand j'étais petite, je voulais devenir Dieu. Le Dieu des chrétiens, avec un grand D. Vers l'âge de cinq ans, j'ai compris que mon ambition était irréalisable. Alors, j'ai mis un peu d'eau dans mon vin et j'ai décidé de devenir le Christ. J'imaginais ma mort sur la croix devant l'humanité entière. A l'âge de sept ans, j'ai pris conscience que cela ne m'arriverait pas. J'ai résolu, plus modestement, de devenir martyre. Je me suis tenue à ce choix pendant de nombreuses années. Ça n'a pas marché non plus.

    - Et ensuite ?

    - Vous le savez : je suis devenue comptable chez Yumimoto. Et je crois que je ne pouvais pas descendre plus bas.

    - Vous croyez ? demanda-t-elle avec un drôle de sourire."

    " Non que la Nippone soit une victime, loin de là. Parmi les femmes de la planète, elle n'est vraiment pas la plus mal lotie. Son pouvoir est considérable : je suis bien placée pour le savoir.

    Non : s'il faut admirer la Japonaise - et il le faut -, c'est parce qu'elle ne se suicide pas. [...] Car, en fin de compte, ce qui est assené à la Nippone à travers ces dogmes incongrus, c'est qu'il ne faut rien espérer de beau. N'espère pas jouir, car ton plaisir t'anéantirait. N'espère pas être amoureuse, car tu n'en vaux pas la peine : ceux qui t'aimeraient t'aimeraient pour tes mirages, jamais pour ta vérité. N'espère pas que la vie t'apporte quoi que ce soit, car chaque année qui passera t'enlèvera quelque chose. N'espère pas même une chose aussi simple que le calme, car tu n'as aucune raison d'être tranquille."

     Je vais m'arrêter là, même s'il y a sûrement encore beaucoup de passages que j'ai aimé. Vous pouvez vous apercevoir que ce n'est donc pas forcément tout rose, ce qui est traité dans ce livre ! Vous aurez affaire à de nombreux aspects négatifs, et je suis jeune, mais si je lis ce livre c'est parce que je suis capable de pleinement le comprendre. Un adolescent mature peut tout à fait l'apprécier, mais les enfants et les esprits encore un peu innocents sont totalement exclus. Ici nous est raconté une histoire vraie pas toujours très jolie.

    En conclusion, "Stupeur et tremblements" vous offrira une certaine prise de conscience et un témoignage terriblement réaliste. Autant dire que l'auteure gardera ce séjour dans cette entreprise gravé dans sa mémoire pour toujours, c'est incontestablement une expérience désagréable et difficile. Et ce livre est parfaitement bien écrit, si vous ne l'avez pas encore lu, n'hésitez pas, ce serait passer à côté de quelque chose de réellement étonnant.


    votre commentaire
  • Voilà, cet article est arrivé. Je sais notamment que certaines personnes l'attendaient, donc il fallait que j'en parle. Après Noël, j'ai très rapidement effectué une commande sur Taiyou. Comme dit dans l'article précédent, j'ai eu le droit à une mauvaise surprise, c'est-à-dire la rupture de stock d'un des albums que j'avais commandé. Mais bref, je ne suis pas ici pour vous parler spécialement de ça, mais plutôt de ce que j'ai reçu, et surtout, ce que j'ai testé. Je vous montre tout ça.

    Aucun texte alternatif disponible.

    Dans le colis, 4 CDs : "She Is" de Jonghyun, "Why" de Taeyeon, "Hot Summer" de f(x), et "Unpretty Rapstar Compilation Vol.2" d'UR. Comme d'habitude, quand je reçois mes commandes j'en suis toute émerveillée. Avec le temps, je me suis forgée une petite collection de disques, en énorme majorité asiatiques. J'en ai maintenant 32. Et je crois bien que ce n'est pas prêt de se terminer :)

    Ici, je ne ferais pas de critique sur chaque chanson de chaque CD. Cela serait franchement trop long, voire interminable. Je vais donc vous parler d'une manière globale, vous dire si la qualité est réellement présente dans chaque disque.

    Commençons par "She Is" de Jonghyun. J'aime vraiment beaucoup Jonghyun, en vrai. Il est mon bias dans SHINee, et sûrement même mon ultimate bias au niveau des boys. Dans cet album, il nous fait ressentir toute sa sensibilité et son univers, c'est comme si on avait l'occasion de le connaître un peu plus. Ce n'est pas le meilleur album k-pop que je possède, car la plupart des chansons sont jolies et plaisantes mais pas forcément à un point qui ferait que j'adorerais totalement. Toutefois, c'est très loin d'être désagréable à écouter, et il a un très bon style. Le photobook fourni avec mérite un petit détour, rien que pour admirer ses magnifiques cheveux roses et ses clichés originaux, qui restent fidèles à sa personnalité.

    Ensuite, "Why" de Taeyeon. Musicalement, j'ai été surprise par quelques titres, notamment "Fashion", qui est juste absolument adapté pour moi. C'est très stylé, et vocalement, c'est du très bon niveau. Dans l'ensemble, c'est un album qui offre des chansons dans un genre moderne, vraiment appréciable. Le photobook est bien beau, avec le thème de l'été. Pour l'originalité, on repassera, car honnêtement ça ne casse pas des briques, mais cela reste très joli et quelques photos sont classes.

    Pour "Hot Summer" des f(x), il est clair que cet album est moins bien que "Pink Tape" ou "4 Walls". Mais. Et je dis bien mais. Je m'y attendais, il n'est pas tellement récent, à l'époque le groupe penchait pour un autre style. Toutefois, il y a des bijoux à l'intérieur. Il suffit d'écouter "...Is it OK ?" pour s'en rendre compte, c'est une mélodie irrésistiblement joyeuse et en même temps qui a cette chose qui fait toute la différence. Le photobook, et l'album en général, est très orienté vers le rouge. On reste donc toujours dans le même genre, mais déjà, les f(x) avaient des photos qui témoignaient de leur étrangeté et de leur style si spécial :)

    Pour finir, l'album compilation de la saison 2 d'Unpretty Rapstar. Il y a beaucoup de titres à découvrir ou à redécouvrir. Certaines chansons sont particulièrement bien réalisées. Je pense évidemment à "Ruedy Boogie" de Truedy en featuring avec Tiffany, qui termine l'album en chef-d’œuvre. Je pourrais citer encore beaucoup d'autres chansons, mais je me contenterais de rajouter que "Solo" de Yezi avec Jay Park et Loco est un titre plus qu'intéressant. Surtout grâce aux enregistrements vocaux de Yezi qui ont beaucoup de style, mais aussi grâce à une partie musicale particulièrement irréaliste, tellement c'est beau. En conclusion, même si vous n'aimez pas forcément le rap, vous risqueriez d'être surpris ! Je tiens à préciser que certains titres auront une atmosphère bien différente des autres titres, il y a plusieurs sortes de rap. Allant du plutôt violent mais tout de même tellement bien fait, jusqu'à l'ambiance venu d'un monde parallèle. Ne ratez pas cet album, c'est un diamant !

    Vous avez donc pu voir ce que j'ai acheté, et j'espère que cela vous aura plu ! N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez avoir des recommandations en matière de musique selon vos goûts ou plus de précisions sur les disques, ou bien des avis client, si vous hésitez encore à commander :) Je ne suis pas une spécialiste mais j'estime être assez passionnée !

    Sur ce, j'espère vous voir bientôt avec un des joyaux de ma commande, on sait jamais :)


    2 commentaires
  • Oui, j'ai bien voulu acheter leur album "Reboot", aux Wonder Girls. D'ailleurs, je l'ai fait. Mais malheureusement, il a fallu d'une rupture de stock chez Taiyou pour que je ne puisse pas le posséder. J'ai à la place remplacé cet album par "She Is" de Jonghyun ( d'ailleurs, vous allez avoir un article sur ma commande ) mais je trouve ça vraiment dommage de ne pas avoir pu l'avoir. Je suis sûre qu'un autre jour, ce sera possible. En attendant, je souhaitais quand même vous présenter deux chansons vraiment magiques de ces 4 filles, qui sont juste énormément talentueuses et impressionnantes, à tel point que des gens, que je qualifierais plutôt de non-fan de kpop, et qui ne sont pas extrêmement passionnés par l'Asie, trouvent ce groupe parfois excellent. Je suppose que donc, ça vaut le coup de vous montrer les diamants que cache les WG, non ? "I Feel You" était un titre juste extra, parfaitement bien réalisé dans le but de nous faire remonter au temps des années 80, et l'album entier est dans ce concept. Seulement voilà, se démarque réellement "Rewind" et "Gone"...

     

    C'est sans aucun doute un des titres les plus étonnants auxquels j'ai eu affaire dans le monde de la k-pop. Dans le sens où l'atmosphère y est vraiment déconcertante, assez fantastique. Sans aller non plus jusqu'à quelque chose d'inquiétant, nous avons ici un son plutôt rare et unique, de sorte que cela semble étrange. Les Wonder Girls chantent déjà tellement bien, surtout Ye Eun, mais en plus le son est pire qu'extraordinaire. Cela donne forcément quelque chose d'inédit pour de la musique coréenne, et c'est remarquablement bien fait. Mention spéciale aussi à Yubin, qui avec son rap qui s'adapte extrêmement bien au titre, amplifie cette ambiance surréaliste. Je n'ai rien d'autre à dire sur ça, ça me laisse sans voix.

    Cette chanson est peut-être bien d'un niveau similaire à "Rewind". C'est toujours excellent, d'une autre manière. L'instrumental me fait, mais alors, complètement rêver, si vous saviez à quel point. La musique a un énorme côté ( et je parle surtout sur le refrain ) à la fois mystérieux, envoûtant, voire même fascinateur. C'est absolument prodigieux, le sentiment de "j'ai l'impression d'être transportée dans un autre monde, un autre univers, une autre galaxie", je le ressens très fortement à l'écoute de ce titre. Je tiens encore une fois à préciser que Ye Eun y est pour beaucoup, sa présence est gigantesque, les notes vocales sensationnelles, ça vient d'elle, et seulement d'elle. Les autres membres ont beaucoup de talent aussi, mais je dirais que Sunmi et surtout Hye Rim, jouent un rôle un peu plus secondaire. Yubin est mise en avant d'une certaine façon, elle est toujours celle qui crée une partie assez différente de l'ensemble. Mais sans Ye Eun, je peux vous assurer à un pourcentage infini, que "Gone" ne serait pas autant choquant. Elle est un atout juste monstrueux pour le groupe.

    J'ai entendu dire que la JYP Entertainment s'occupait mal d'elles, et que les filles cherchaient d'autres agences. Ce qui laisse à penser qu'éventuellement, on peut aller vers une fin de contrat qui mènerait à la fin des WG. C'est horrible de s'imaginer ça, elles sont tellement fortes. Si la JYP les avaient mieux traitées, si elles avaient été montrées à bien plus de gens en Corée et dans le monde, je reste sûre qu'elles auraient pu exploser tous les autres artistes. La réussite passe aussi par la promotion, et bien qu'elles en aient eu une beaucoup plus correcte que d'autres idoles, elles devraient être sur le devant de la scène autant qu'EXO ( qui pour moi, ne mérite pas tout le temps sa renommée, mais que voulez-vous, ce groupe joue beaucoup trop sur le fait que ce sont des garçons qui font rêver plus d'une fille, et dernièrement, musicalement, ça perd beaucoup de valeur, c'est devenu une pompe à fric bien plus qu'excessive ). Les Wonder Girls auront tout de même effectuées une assez longue carrière pour un girlsband, et se seront enrichies au fil des années, devenant de plus en plus puissantes au niveau musical. Pour moi, c'est tout ce qui compte réellement. ♥


    votre commentaire
  • Cela fait déjà un petit bout de temps que vous ne m'aviez pas vu sur le blog, n'est-ce pas ? Du coup, vous allez avoir le droit à plusieurs articles ! ♥

    On commence tout d'abord avec une certaine critique d'un clip assez récent, "April Story", des April. Je ne m'étais jamais vraiment intéressée à ce groupe auparavant, après analyse je dois dire qu'il est pas mal dans le concept cute. Musicalement c'est plutôt cool, je trouve que ce groupe a beaucoup de capacités.

    J'ai eu un coup de cœur pour leur nouvelle chanson, et je vous dis ici pourquoi !

    Dans "April Story", il y a cette ambiance un peu différente de ce qu'on peut voir d'habitude. Les Lovelyz arrivent très bien à renvoyer cette impression, mais les April, cette fois, ont aussi réussies leur coup. Le charme de cette chanson, c'est autant visuel que musical.

    Au niveau du clip, nous avons un concept plutôt orienté vers une image hivernale, de Noël. Certains visuels ne sont pas totalement inintéressants, tout cela grâce aux membres, et plus particulièrement à une des filles. Il s'agit de Chae Won. Je l'ai trouvé absolument magnifique dans cette vidéo, avec un quelque chose de spécial par rapport aux autres. Ce qui fait que je l'ai remarqué bien plus que tout le monde autour, il suffit parfois de quelques images pour m'étonner. Par exemple à 0:58-1:00, son regard, et où elle ouvre ses yeux plus grandement, m'a tout de suite fait penser à Ringo. Et à partir du moment où une personne me fait penser à cette reine, cela devient vraiment intriguant. Cela deviendra, sans aucun doute, ma bias !

    Et au niveau du son, et bien c'est très bon. Nous avons le droit à de très belles notes vocales, tout de même, qu'il est difficile d'ignorer. Surtout venant de Jin Sol, que je souhaite féliciter, car elle rajoute des éléments non négligeables dans cette chanson, qui font que je trouve ce titre assez extraordinaire.

    Je ne suis pas du genre à pleurer rapidement, sachez-le. Enfin, ça dépend. Généralement, il faut un certain nombre de jolies choses, que tout soit réuni de manière étrange et spéciale, pour que je commence à avoir les yeux un peu mouillés. Avec "April Story", j'ai réussie à ressentir les émotions que l'histoire voulait nous transmettre, et vers la fin, c'est là que je me suis rendue compte, que cette chanson, était vraiment un bijou. Puisque j'ai failli pleurer.

    Pour conclure, c'est donc une réalisation à laquelle je ne m'attendais pas, quand j'ai cliqué pour la première fois. J'ai pensé que cela serait une chanson banale, sans artifice, comme savent si bien le faire certains groupes et certaines idoles que je ne citerais pas ( je vise particulièrement les sorties du moment, c'est pas forcément excellent... ). Mais en réalité, c'est une surprise juste incroyable. A quand un nouveau comeback des April ? Je suis persuadée que ce girlsband peut tout à fait faire de très grandes choses !


    votre commentaire