• Nobuta wo Produce, ce classique tellement cool

    Nobuta wo Produce, ce classique tellement cool

    Very cute, ce petit couple ! xD

    Je suis de retour avec un tout nouvel article. :) J'ai été absente ces derniers jours, je n'étais pas chez moi. J'ai fait ce qu'on va appeler un petit "break". Je suis sortie, je suis allée ailleurs, bref, j'ai eu envie de changer un peu le quotidien. Pendant ces quelques jours, j'en ai profité pour aller m'aventurer au château de Pierrefonds. Un château sympathique, j'ai pris la brochure japonaise de l'endroit à la sortie ( bah oui, que voulez-vous, je n'ai pas pu m'en empêcher, dès que je vois du japonais mes yeux brillent :3 ). J'ai aussi mangé pleins de choses tout au long de cette journée, frites, viande, grande glace pistache-vanille chantilly, croissant avec des fraises dedans et toujours et encore de la chantilly... J'ai fini la journée remplie comme jamais, j'ai de la chance de ne pas trop grossir pour le moment. ^^"

    Bref, le sujet d'aujourd'hui, pour mon retour, c'est "Nobuta wo Produce". Drama très connu dans le milieu des gens qui aiment le Japon, et aussi au Japon j'imagine du coup ! Bon, c'est pas autant un classique qu'Hana Yori Dango ( ça, même ma cousine l'avait vu alors qu'elle n'a jamais été vraiment branchée Japon comme je le suis, ça a priori touché large niveau public xD ) mais tout de même, pour moi ça reste un classique. On se sent comme obligé de le regarder à un moment ou à un autre dans sa vie.

    C'est plus forcément clair dans ma tête, ça fait un moment que je l'ai vu, mais je vais essayer de faire en sorte que ça soit "propre" quand même, si vous voyez ce que je veux dire. x) Bon, let's go, et pour démarrer, quoi de mieux que le traditionnel résumé ? :D

    "Nobuta wo Produce raconte une amitié improbable entre trois lycéens : Shuji, un jeune homme prêt à tout pour maintenir sa popularité malgré le mépris qu'il porte aux autres ; Akira le marginal maladroit et déguigandé ; Nobuta , la nouvelle du lycée, introvertie et rapidement maltraitée par ses camarades. Les jeunes hommes, touchés par la détresse de Nobuta , décident secrètement d'en devenir les producteurs pour en faire la fille la plus populaire du lycée. Mais malgré leur bonne volonté (réelle) et leur imagination (débridée), les difficultés s'enchaînent et les obstacles s'accumulent, révélant parfois un visage bien noir de l'humanité. Presque malgré eux, les trois adolescents noueront une amitié qui changera profondément leur manière d'envisager la vie et l'avenir."

    Nobuta wo Produce, ce classique tellement cool

    Un sujet sérieux qui est abordé : le harcèlement. Bien moins violent que dans le magistral "LIFE", mais tout de même...

    Je sais très bien que je vais pas forcément donner une idée de drama à regarder avec cet article car c'est le genre de truc que la majorité de mes lecteurs auront vu je pense, mais ici je tiens à donner mon avis sur la chose. "Nobuta wo Produce" a cet élément spécial qui a pour moi tout changé.

    Des personnages très attachants ! C'est même l'élément le plus important de cette série. Je crois que les personnalités des personnages ont été bien choisies. J'ai totalement adhéré à Akira, mais je le kiffe, mais d'une force, vous pouvez pas savoir. x) Il est vraiment très drôle, et puis ses réactions sont toujours assez imprévisibles et amusantes. C'est un peu le genre de looser lycéen avec qui j'aurais été amie, sans aucun doute. Toujours collé à Shuji, il m'a grandement fait sourire celui-là. :D

    Nobuta wo Produce, ce classique tellement cool

    Nobuta wo Produce, c'est aussi de la romance au rendez-vous avec Akira qui a l'air toujours bourré mais qui est adorable. xD

    Le personnage de Nobuta m'a moins tapé dans l’œil, c'est vrai. Beaucoup trop discrète, bien moins divertissante, bref, vous voyez un peu, je l'ai moins remarquée. C'est une personne introvertie, et sachez, si vous n'avez pas lu la partie "Qui suis-je ?" de mon blog, que j'en suis une aussi. C'est clairement pas toujours facile à vivre au quotidien, je ne l'expliquerais pas ici en détails dans cet article. En gros, pour ma définition personnelle, une personne introvertie c'est quelqu'un qui n'a pas besoin des autres H24, de les voir, de leur parler, de passer du temps avec eux sans cesse, et qui a besoin de moments de solitude pour recharger ses batteries, pour se ressourcer, car les interactions sociales l'épuisent ( sinon, ça finit en overdose, on s'enferme pour plus voir personne, on bénit chaque seconde passée seul au monde, je sais de quoi je parle je le vis, c'est un peu spécial ). Néanmoins, Nobuta je l'ai trouvée introvertie à l'extrême, toujours et à chaque fois la tête baissée, n'osant jamais la relever, bref, vous imaginez bien que je ne suis pas non plus comme ça, je fais des efforts. x) Ce personnage est peut-être alors tombé dans le cliché de la personne introvertie, extrêmement repliée sur elle-même, alors qu'en réalité, nous ne sommes pas tous comme ça ( bon d'accord, je suis pas ce qu'il y a de plus sociable sur cette planète mais j'avais des fois envie de lui crier "mais bouge-toi Nobuta !!" xD ). Néanmoins, je l'aime bien Nobuta. :)

     

    Nobuta wo Produce, ce classique tellement cool

    Quel swag dis-donc. x)

    Shuji ne me ressemble pas vraiment, c'est le mec de base populaire, et autant dire qu'avec moi pour la popularité, on repassera. J'ai jamais plu à tout le monde, ça c'est certain... x) Que ce soit à cause de mon caractère, de ma personnalité, de ma façon de m'habiller ou de parler, t'avait toujours des gens présents pour critiquer, du genre rumeurs et conversations de bas étages mixées à la sauce collégienne : "un jour elle est venue avec cette coiffure-là on aurait dit une vraie gamine", "elle met des râteaux à tous les mecs" et j'en passe... Les gens au collège ne vous laissent pas vivre votre vie sincèrement, c'est agaçant. Si j'ai envie de me coiffer d'une certaine façon je fais ce que je veux, et si j'ai refusé les avances de deux-trois mecs en sixième c'est parce que ça ne m'intéresse pas et que ma vie m'appartient encore jusqu'à preuve du contraire, je vais pas me forcer à sortir avec des garçons pour faire comme tout le monde, ah ça sûrement pas. M'enfin bon, depuis on m'a pas redemandé, je crois qu'ils ont compris. :p Rester soi-même vous vaudra toujours des remarques et des critiques, mais j'ai passé ce stade où on s'inquiète de ça, les autres sont dans l'âge bête où ils aiment parler des autres parce qu'ils ne s'aiment pas eux-mêmes. Quoique, y a toujours des adultes aussi pour faire ça, c'est assez triste à voir d'ailleurs. 

    Le fait que Shuji soit populaire est un élément assez étonnant car il se retrouve à traîner avec des gens un peu plus au bas de l'échelle, si je puis dire. Akira n'est pas vraiment le plus apprécié, et Nobuta est carrément harcelée. Je trouve ce détail particulièrement cool car au moins ces deux élèves qui ont bon cœur ne sont pas totalement délaissés, et qu'ils soient "sauvés" par l'élève populaire est vraiment intéressant. :D C'est pas tous les jours que ça arrive, dans la vraie vie !

    La relation qui a finie par se former entre ces trois lycéens est vraiment attendrissante et belle à voir. De la complicité et de la cohésion à perte de vue. J'ai regardé les épisodes de cette série très facilement, je ne me suis absolument pas obligée à regarder, c'était drôle, sympa, joli et bien fait.

    Ce que je retiendrais sans aucun doute de "Nobuta wo Produce", c'est les personnages non populaires qui sont sur le devant de la scène et qui ont le droit à leur moment de gloire. Cette idée me plaît vraiment, après tout, tout le monde mérite de briller ! ♥

    Allez, un petit bonus pour terminer, une scène que j'ai adoré x) :


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :