• Eien no Zero : une immersion dans le monde des kamikaze

    Résultat de recherche d'images pour "eien no zero"

     

    Eien no Zero est un film japonais, sorti en 2013. Je l'ai récemment visionné, et j'ai beaucoup apprécié.

    Le résumé : "Après le décès de leur grand-mère, Kentaro et sa sœur Keiko découvrent que leur vrai grand-père était un kamikaze pendant la Seconde Guerre Mondiale. Ils décident d'enquêter pour en savoir plus sur la vie de leur grand-père et partent à la rencontre de ses compagnons survivants. Les premières rencontres sont décevantes et décrivent un personnage lâche, peu apprécié de ses camarades. Mais les deux jeunes gens ne vont pas tarder à recueillir de nouveaux témoignages qui vont bouleverser cette première image jusqu'à leurs propres vies."

    Honnêtement, à la base, tout ce qui concerne l'armée impériale japonaise ça m'intéresse fortement. J'aime bien l'Histoire d'une manière générale, et comme j'adore le Japon, l'Histoire du Japon, c'est forcément encore plus fascinant.

    Les kamikaze c'est les pilotes de l'air de l'armée japonaise durant la Seconde Guerre Mondiale, qui sacrifiaient leurs propres vies pour commettre une attaque envers l'ennemi. Une manière de faire les choses très étonnante pour les Américains à l'époque. On ne pensait pas qu'on pouvait aller jusqu'à se suicider en faisant crasher son avion dans le but de faire un maximum de dégâts et de morts.

    Par extension, kamikaze désigne aussi de nos jours les terroristes qui commettent un attentat en se faisant exploser. Néanmoins, je suis fermement persuadée qu'il s'agit ici d'une utilisation abusive du terme, étant donné que les soldats japonais et les terroristes, bien que leurs actes ce sont clairement des attaques suicides, n'ont pas les mêmes motivations ni les mêmes valeurs. Un kamikaze japonais se tuait pour tuer dans le cadre d'un conflit militaire, et les "kamikaze" terroristes se tuent pour tuer des civils en dehors de tout conflit déclaré, ce qui les place en dehors du Droit de la Guerre. D'ailleurs, des survivants japonais se sont récemment plaint, en 2015, de cette utilisation occidentale du terme. Ce qui à mes yeux, est extrêmement compréhensible. 

    Le film, "Eien no Zero" ( titre français : Kamikaze : le dernier assaut ) est donc une immersion dans le monde des kamikaze. On apprend des choses sur ces pilotes ( certains voulaient rentrer vivants chez eux, même si à l'époque c'était immoral, et ont gardé l'espoir jusqu'au bout ), on voit un peu leur vie, ce à quoi ils étaient soumis.

    Une petite bande-annonce pour vous donner un avant goût :

     

     "A présent que le but est tout proche, j'ai au moins une certitude : l'Histoire retiendra nos noms." Quelle phrase. *-*

    Les effets spéciaux sont plutôt pas mal, et les acteurs sont bons ! C'est presque 2h30 de film. Aucune longueur à mon sens, les témoignages des anciens compagnons du grand-père de Kentaro et Keiko sont au départ négatifs concernant le grand-père, mais ensuite, ça en devient vraiment intéressant. On bascule de notre époque actuelle avec Kentaro et Keiko à l'époque de la guerre avec leur grand-père, soldat dans cette unité si spéciale des kamikaze.

    Des scènes qui valent le détour, notamment la toute dernière. La fin est tellement bien filmée que ça en est devenu complètement frappant. On ressent absolument que pour partir accomplir la mission finale ( celle où ça y est, on se tue ) il fallait être doté d'un courage monstrueux. Cette mission finale est démontrée, on est dans le cockpit avec l'aviateur, c'est réellement troublant.

    De nos jours au Japon, je crois qu'on a deux camps : celui des gens qui pensent que toutes ces attaques suicides étaient inutiles et que les kamikaze ont été victimes d'un système injuste et brutal, et celui des gens qui pensent que ce sont des héros qui sont morts pour la patrie. Chacun son opinion et sa manière de voir les choses, en tout cas, moi je suis plutôt dans le deuxième groupe. Je voue vraiment une admiration pour les kamikaze.

    Il est important de préciser que, bien que certains kamikaze étaient tout à fait volontaires pour accomplir leur mission, d'autres ont été plutôt forcés en raison de la pression sociale. En effet, à l'époque, l'empereur, qui était Hirohito, était considéré comme un véritable dieu par la nation entière, et on donnait sa vie à l'empereur. C'était comme ça. La détermination du peuple devait être sans failles, et si on devait se battre, ce serait jusqu'à sa propre mort. Pas question de se rendre à l'ennemi, ce serait une honte inimaginable. Un mode de pensée qui a désarçonné plus d'un occidental durant la guerre. Le résultat de toute la propagande intensive effectuée par le Japon a été une détermination de la part de l'armée comme on en avait encore jamais vu. Les Japonais ont choqué.

     

    Image associée

     

    Finalement, Eien no Zero est un film à voir si on s'intéresse à l'Histoire et plus précisément à la guerre, c'est à quelques moments poignant car trop réaliste. C'est un peu une source de documentation, on en ressort enrichi. J'ai d'ailleurs décidé, pour mon oral de brevet le 30 Mai, de présenter ce film à des professeurs. Je me suis véritablement sentie inspirée !


  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Juin à 09:38

    Salut Miss h!p !

    sujet intéressant,  un film de plus à ajouter à ma liste! Par contre je regarderais pour trouver ça en VOSTFR, les voix françaises de la bande annonce ne me font pas très envie.^^

    Sinon, 誕生日おめでとう avec un peu d'avance, comme j'oublie tout...  ^^

     

      • Samedi 2 Juin à 11:59

        Hey Lao! 

        Je comprends, j'ai moi-même regardé le film en VOSTFR, je ne me souviens plus où exactement, mais du coup, je pense que tu peux trouver! 

        Et ありがとうございます ! ♥ Ça fait plaisir de voir que tu te rappelles que c'est bientôt mon anniversaire haha :D 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :