• Image associée

     

    Aujourd'hui, je voulais vous parler d'un film que je suis allée voir au cinéma, avec des amies, cet après-midi. C'est une sortie qu'on avait planifié, disons, depuis la semaine dernière, et on a été heureuses de trouver une date où tout le monde allait pouvoir venir, car ce n'était pas forcément facile. Malheureusement, il y a une de mes amies qui n'est pas venue car elle n'en avait tout simplement pas envie. J'espère que ce n'est pas parce qu'elle avait trop peur du film. ^^" Mais au final, nous étions 4, et cela suffisait pour passer un bon moment.

    "Ça" est un film d'horreur, enfin, en tout cas, c'est en tant que tel qu'il a été vendu. Je pense en réalité que c'est bien plus qu'un simple film d'horreur. Il y a vraiment toute une histoire, ce n'est pas un enchaînement de scènes gores ou effrayantes gratuites ou quoi que ce soit d'autre dans le genre. Puis bon, si vous voulez vraiment regarder un film pour vous faire peur, ce n'est pas tellement celui-là qu'il faut regarder. Concrètement, il n'est pas terrifiant. Ce que je veux dire par là, c'est que personnellement je pense qu'il s'agit d'un film qui est vraiment très loin d'être marquant ou traumatisant. Alors bien entendu, il y a certaines scènes un peu violentes ( d'où l'interdiction aux moins de 12 ans d'aller voir le film ), mais ce n'est pas non plus transcendant. Ce qui me restera le plus, je crois que ce sera les personnages, parce que certains ont des personnalités qui méritent le détour, et ils sont pour la plupart attachants. Je suis ressortie de la salle absolument pas terrorisée, mais touchée par l'histoire, qui est loin d'être stupide. Je n'ai pas été insensible à cela. J'en ai vu certains sur Internet qui disaient que "Ça" était un véritable navet. Et sincèrement, ce n'est pas le cas. Ce n'est pas non plus le film du siècle, ok, mais j'ai été agréablement surprise. Si on cherche à voir plus loin que ce qu'il y a à la surface, il y a vraiment des choses intéressantes à en retirer.

    Petit résumé pour ceux qui ne connaissent pas trop le principe : "À Derry, dans le Maine, sept gamins ayant du mal à s'intégrer se sont regroupés au sein du "Club des Ratés". Rejetés par leurs camarades, ils sont les cibles favorites des gros durs de l'école. Ils ont aussi en commun d'avoir éprouvé leur plus grande terreur face à un terrible prédateur métamorphe qu'ils appellent "Ça"…
    Car depuis toujours, Derry est en proie à une créature qui émerge des égouts tous les 27 ans pour se nourrir des terreurs de ses victimes de choix : les enfants. Bien décidés à rester soudés, les Ratés tentent de surmonter leurs peurs pour enrayer un nouveau cycle meurtrier. Un cycle qui a commencé un jour de pluie lorsqu'un petit garçon poursuivant son bateau en papier s'est retrouvé face-à-face avec le Clown Grippe-Sou…"

     

    Image associée

     

    Ce qui m'a vraiment énormément plu dans ce film, c'est la bande d'amis qu'on voit la majeure partie du temps. Le Club des Ratés. Ils sont tous différents les uns des autres, mais ont en commun d'être des gens rejetés, si je puis dire. Un peu écartés socialement par les autres. J'ai adoré le personnage d'Eddie, allez savoir pourquoi. Il a quelque chose de spécial ce petit, dans sa manière d'être. Je dirais que c'est un certain petit coup de cœur. Dire qu'il a le même âge que moi... Il est assez talentueux je dois dire.

    J'ai beaucoup aimé le personnage de Beverly aussi. Cette fille, malgré sa mauvaise réputation auprès des gens de sa ville dans le film, est en réalité très gentille, et ce qu'on laisse croire à propos d'elle n'est pas vrai.Image associée

     

    Évidemment, aussi, comment ne pas parler de Bill, ou même de Georgie ? Ce sont deux personnages très importants dans l'histoire. S'ils n'étaient pas là, rien ne serait plus pareil. Et puis, on arrive à ressentir de la pitié, de la tristesse, du désarroi dès le début du film, car Georgie, si vous avez vu la première adaptation de "Ça" ( qui est à la base un roman de Stephen King, que je risque de lire me connaissant ) qui est sortie en 1990, vous savez qu'il finit mal ce gosse. Dans la version de 2017, le Georgie est si mignon, si attendrissant, qu'on a vraiment pas envie de voir ce qui va lui arriver. Et donc, Bill, c'est son frère, donc forcément, il va jouer un rôle assez capital dans le reste de l'histoire. 

    Je ne vais pas forcément m'étaler sur tout le scénar' du film ici, ni sur le personnage de Grippe-Sou, parce que c'est le personnage dont on parle le plus mais qui à mon sens n'est pas le plus intéressant. Les gosses qu'il essaye de terroriser sont tellement plus fascinants.

    Moi et amies on a mangé beaucoup de popcorn, parce que je crois que c'est une certaine tradition au cinéma de faire ça, puis je pense que c'est moi qui a eu le moins peur dans notre petit groupe de 4. Ce qui captait mon attention ce n'est pas les scènes d'horreur, qui ont parues légères à mes yeux, mais le club des ratés, qui arrivait à me fasciner à certains moments. Notons une fin tout de même assez plaisante, avec de l'amour ( je ne vais pas spoiler, mais voilà, des sentiments en perspective, en même temps c'était couru d'avance, l'adolescence c'est la période x) ) et de la cohésion au sein du groupe, qui laisse présager une suite à cette seconde adaptation du roman. La fin peut paraître tellement déconcertante quand même, parce qu'on arrive et on nous fait croire que ça sera de l'épouvante à fond, et quand on termine, on nous laisse sur une note plutôt douce. Après, clairement, ça se ressent que rien n'est réellement terminé. Il me semble qu'en 2019, devrait sortir Ça 2. Je pense que je serais de la partie, accompagnée de mes potes, pour voir ça, parce que le film ne m'a pas laissée indifférente à tous les niveaux. A voir ce qu'on ressentira d'ici-là, parce que 2019 c'est tout de même pas tout proche dans nos vies, du temps doit s'écouler... On aura un peu grandies, on se sera éloignées les unes des autres, en raison du changement d'établissement scolaire, et cela pourrait être drôle de se retrouver toutes ensembles, le temps d'une séance en compagnie du club des ratés, avec des membres qui auront aussi grandis... Bon, la suite est censée se dérouler trente ans après quand même, c'est beaucoup, du coup, ce ne sera pas les mêmes acteurs ( malheureusement !! ). Mais c'est à tenter. :D Je suis quand même impatiente de voir si je vais être charmée. La personne que je suis aujourd'hui aura un peu évoluée d'ici 2019, même si je suis persuadée que je serais toujours autant attachée à ma passion, mes convictions, et à ce que j'aime. Alors, j'attends de voir ce que je vais en penser.

     

    Image associée

     

    Certains espèrent voir plus de gore ou de sang, dans le volet numéro 2. Ces gens-là me font tout de même légèrement rire car on dirait que ce qui leur plaît, c'est qu'il y ai une bonne tonne d'effusion d'hémoglobine, sans rien d'autre. J'ai l'impression qu'ils sont passés à côté du véritable message que souhaite véhiculer "Ça"... Pas besoin que ce soit très dégueulasse, sérieusement. D'ailleurs, j'aurais même tendance à dire que les films qui abusent de ce fameux liquide rouge sont excessivement mauvais... x) J'espère qu'il n'y en aura pas davantage, parce que ce n'est pas mon délire, mais que l'histoire sera plus approfondie, et qu'on aura les réponses à certaines de nos questions. Car il y a des choses que j'ai envie de comprendre et de saisir, et qui n'ont pas été assez développées à mon goût. :)

    En conclusion, je m'attendais à avoir ne serait-ce qu'un peu peur quand j'ai franchis la porte d'entrée du cinéma, parce que c'est ce qui était prévu. Cela n'a pas été forcément le cas ( même si oui, c'est sûr que y en a qui auront peur devant ce film, tout est relatif j'ai envie de dire, ma sensibilité face aux images n'est pas la même que d'autres personnes ) mais je ne regrette pas d'avoir payé une place pour ce film, l'aventure était cool et surprenante...

     

    Résultat de recherche d'images pour "ça 2017 club des ratés"

    Maintenant, Lola, t'a intérêt à aller voir la suite en 2019 !


    3 commentaires
  •  

    J'ai désormais repris les cours, et je n'avais pas forcément la motivation en moi pour écrire sur le blog. Au début, il a été un peu difficile de reprendre le chemin de l'école, je dois l'avouer. x) Je n'avais plus du tout l'habitude de me réveiller et de me lever à 6h30, heure bien matinale je trouve ( mais je ne peux rien y faire xD ! ). J'ai dû me remettre au rythme pour ainsi dire, et maintenant, dans ma tête, j'ai bien conscience que les vacances sont définitivement terminées, en tout cas celles de l'été 2017. Je me suis un peu remise au boulot après ces deux mois où je n'ai, comme à mon habitude, absolument rien fait. Rien fait à part me nourrir, regarder des films, des séries, écouter de la musique, et me coucher toujours après 1 heure du matin. Alors évidemment, la reprise ne pouvait qu'être dure après cette période de "néant intellectuel". x) Sur le plan physique également c'était le néant, vu que je ne prend pas la peine de faire du sport en dehors du collège. Autant vous dire donc, que les séances d'EPS me paraissent bien épuisantes ces temps-ci... :D

    L'année de 3ème ne sera pas forcément facile sur tous les plans. Les mathématiques c'est quelque chose que je n'aime vraiment pas depuis des années, et puis bon, ça devient complexe là. Je réalise que j'ai de plus en plus de mal à faire des exercices, à comprendre les leçons. Cela me fait un peu peur, mais il faut que je fasse des efforts durant l'année pour m'améliorer, car je ne peux pas continuer comme ça. Je ne peux pas continuer à faire ma flemmarde sous prétexte que "c'est trop dur !". x) D'après mon prof de maths, il n'y a pas que moi qui serait entrain de couler dans la classe ( je vous rassure, il n'a pas employé ce terme, c'est jusque qu'en maths, je m'imagine entrain de me noyer depuis quelques temps xD ). Je me dis donc que je ne dois pas être la seule élève qui ne comprend rien en mathématiques, mais je me sens un peu seule tout de même, c'est comme ça, c'est psychologique. Il va falloir remonter le niveau car je touche le fond lol.

    Je sens que je vais passer une bonne dernière année de collège, la classe n'est pas trop pénible, j'ai beaucoup d'amis qui sont avec moi, et à part quelques perturbateurs qui veulent faire les intéressants ( mais qui n'y arrivent pas, je voulais le préciser x) ), je crois que tout se passera bien. On rigolent, on s'entraident, bref, il y a tout de même une vraie cohésion qui est présente. Je pense que ça va être vraiment sympa, alors il ne faut pas que je sois trop pressée d'entrer au lycée. :)

    En 2018 je vais peut-être partir en Italie. Pour un voyage scolaire. Parce que je fais partie d'un club dans mon collège qui organise ce voyage. Pour le moment à priori il reste encore des places dans le club, il y a pas mal de gens qui se sont désistés au fil du temps ou qui n'ont tout simplement plus pu continuer ( il faut dire que le club existe depuis l'année scolaire précédente, c'est pas tout nouveau ). J'espère qu'il n'y aura pas trop de nouvelles personnes qui s'y inscriront, ça permettrait de partir en Italie en petit comité. ^^ Bon, en petit comité, j'exagère peut-être un peu, on est tout de même pas 3 ou 4 à le faire. Mais tout du moins en un groupe pas super grand, si personne ne s'inscrit d'ici le voyage, on sera en plus faible quantité que ce qui est prévu normalement pour un voyage scolaire. Je dois dire que ça m'arrangerait, je n'aime pas trop quand on est toute une colonie entière à faire un voyage, ça finit par vite prendre la tête, 50 personnes dans un car.

    Je suis allée en Angleterre avec mon collège début 2016. C'était un voyage cool, j'ai pu voir un peu comment c'était là-bas. On étaient juste "complet" quoi, plus aucune place de dispo, un car plein à craquer. C'était parfois un peu fatigant par moments, je me rappelle de l'épisode du studio Warner Bros à Londres, après une visite de quelques heures dans l'endroit on a tous dû se retrouver à un point précis, pour pouvoir partir du lieu tous ensemble. Je me rappellerais toujours qu'on en avait paumé 2 ou 3, qui n'étaient pas présents à l'heure et à l'endroit indiqué, et que les profs avaient dû aller les rechercher dans le studio. Une belle perte de temps inutile. En grand groupe, il y a toujours ce genre d'imprévu qui arrive, des élèves qu'on retrouvent pas, et puis aussi trop de n'importe quoi, trop de bruit... Voilà pourquoi je préfère qu'on ne soit pas beaucoup, ça limite déjà les dégâts. Ce qui me rassure aussi c'est que si je pars en Italie ce sera notamment avec deux profs d'histoire-géo du collège que j'adore, et elles m'ont dit que de toute manière, le voyage se faisait un peu sur "sélection". C'est-à-dire que chacun est libre de s'y inscrire, mais de leur côté, si elles se rendent compte que tel ou tel élève a un mauvais comportement en classe durant l'année ou se fait trop remarquer, elles peuvent décider de ne pas l'inclure dans le voyage. "On ne va pas prendre des gens qui ne méritent pas de partir en Italie !". Je pense que c'est assez bien et que là encore, ça va limiter les éventuels dégâts. Je comprend vraiment les professeurs qui pensent de cette manière, se trimballer des gamins insupportables plusieurs jours à l'étranger, c'est difficile à gérer et pénible pour tout le monde.

    Je n'ai pas encore de réelles informations sur le voyage, puisque que c'est encore en préparation mais on risque de partir vers la fin de l'année scolaire, la période de mai je dirais. Je ne sais plus précisément si on doit partir en avion ou en car ( il faut dire que je suis un peu plus larguée que les autres étant donnée que je ne peux pas assister aux réunions du club qui ont lieu chaque semaine pour des raisons personnelles ). L'avion me semblerait bien plus approprié que le car pour cette destination, car la distance à parcourir va être plutôt longue. Cela sera plus cher si nous partons en avion, mais de toute manière le collège recevra des aides pour faire baisser un peu le prix. Je vous donnerais plus d'informations quand je serais au courant.  

    Je sais juste que tous mes amis ( enfin, pas tous, mais une bonne majorité ) font partie du club montagne ( un club qui organise un voyage à la montagne comme son nom l'indique, pour cette année ). J'aurais pu en faire partie mais je n'ai pas voulu, cela ne m'intéresse pas forcément, j'aurais pu avoir l'occasion d'être avec mes potes, mais je préfère largement aller en Italie. Bon, je crois que je n'ai pas vraiment d'amis dans le club Italie, mais osef, on fera avec. :D

     Et sinon, je ne suis pas allée au concert des Juice=Juice comme je vous l'avais annoncé. J'ai été un peu dégoûtée étant donné que je voulais vraiment y aller, mais je me dis que ça sera pour une prochaine fois, que j'aurais l'occasion de faire d'autres choses dans ma vie ( mais que j'ai tout de même très peu de chances de pouvoir voir Yukanyan un jour, et ça, ça fait mal à savoir, étant donné que c'est LA kamioshi de mon univers voilà voilà, elle est tellement mignonne ). J'ai su que tous ceux qui y sont allés se sont beaucoup amusés là-bas, et sont rentrés les bras chargés de goodies et de souvenirs. Je suis vraiment contente pour eux, surtout pour les gens du forum du H!P France. Il paraît qu'il y en a qui ont pu se rencontrer durant le handshake et le concert, je trouve ça génial. ♥ J'espère qu'un jour je rencontrerais moi aussi à mon tour les gens avec qui j'ai eu l'habitude de discuter et de parler ( et pourquoi pas également des gens de mon blog, ça serait un plaisir de croiser certains d'entre vous !! ). 

    Bref, après cette déception de ne pas avoir pu aller au concert, espérons que d'autres occasions se présentent à moi, je suis sûre qu'il y en aura. :)


    7 commentaires
  • Image associée

     

    Comme vous pouvez très sûrement vous en apercevoir, le design du blog a été modifié ! J'ai également changé le thème en général, pour revenir à un style un peu plus "blog" que "site", si vous voyez ce que je veux dire. J'ai rajouté quelques éléments au blog, vous pouvez par exemple voir quelle est ma chanson du moment grâce à un petit module dans le menu sur la droite. J'ai pensé que cette fonctionnalité pourrait être intéressante pour certains d'entre vous. :) Il pourra s'agir de n'importe quelle chanson, je ne m'arrête pas forcément à ce qui est asiatique. J'espère que le changement vous plaît, je pense que le blog ne changera pas de tête avant un certain temps désormais. En effet, la rentrée approche à grands pas. Je rappelle que je vais rentrer en classe de 3ème, il s'agit donc de ma dernière année de collège. Par conséquent, je vais avoir moins de temps pour m'occuper de certaines choses. Je continuerais évidemment de sortir des articles mais cela ne sera peut-être pas toujours régulier. De plus, c'est l'année du brevet ! Je n'ai vraiment aucune inquiétude concernant cet examen car je sais que je vais l'avoir. Il s'agit juste d'avoir une mention, j'aimerais au minimum avoir une mention "bien". "Très bien", je ne sais pas si ce sera forcément possible car les mathématiques me désavantagent toujours, mais je pense que je vais tout de même travailler un peu à la maison pour essayer d'augmenter ne serait-ce qu'un peu mon niveau dans cette matière. Je ne compte pas me tourner les pouces, même si je sais que d'une manière générale, je travaille bien, et que donc, il ne devrait pas vraiment y avoir des soucis. ^-^

    Je reviens vers vous, en cette fin de vacances, avec un nouvel article. Un article qui concerne la Corée du Sud. J'ai décidé de vous parler des "sasaengs". Il s'agit d'un terme assez connu dans le monde de la k-pop, et si vous ne connaissez pas, c'est le moment de découvrir. Je ne suis pas certaine qu'il s'agira d'une bonne découverte, mais je tenais à vous faire partager ma vision de la chose.

    Les sasaengs, qu'est-ce que c'est ?

    Tout simplement, ce sont des fans en Corée du Sud de boysbands, de girlsbands, d'artistes musicaux... Bref, très souvent des fans de k-pop. Mais ils ont une certaine particularité par rapport aux autres fans. Ce sont des fans qui harcèlent leur idole jour et nuit, des stalkers en quelque sorte. En majorité, ce sont des adolescentes. C'est un phénomène qui avait commencé à inquiéter la population coréenne car les sasaengs peuvent aller vraiment très loin dans leurs actes, dans leurs propos. Elles n'hésitent pas à mettre la vie de leur idole en danger, à l'insulter, et à enfreindre les lois. Elles sont extrêmement curieuses au sujet de la vie privée de leur idole et peuvent faire tout et n'importe quoi pour tenter d'avoir des informations sur la personne qu'elles harcèlent, pour s'en rapprocher.

    Il faut savoir que c'est vraiment anormal d'être comme ça. Bien heureusement, tout le monde n'agit pas de cette manière en Corée. La plupart des fans de k-pop sont des gens comme vous et moi, qui ne font pas d'excès. Mais il y a une petite poignée de jeunes au comportement inquiétant et étrange. Personnellement, je trouve ça vraiment beaucoup trop excessif d'être comme ça. Il y a des limites dans la vie à ne pas franchir, et les sasaengs, eh bien... elles les franchissent sans aucune hésitation.

    Je suis bien obligée de vous donner quelques exemples de ce qu'ont pu faire les sasaengs dans le passé, pour que vous puissiez voir comment sont ces gens d'une façon concrète.

    - Placement de caméras de surveillance dans le dortoir d'un groupe

    - Tentative de kidnapping d'un membre d'un groupe

    - Poursuites de membres d'un groupe

    Tout cela, c'est arrivé au boysband EXO. Groupe extrêmement connu en Corée et qui a aussi réussi à se faire une petite place à l'international. Parfois la célébrité peut apporter de mauvaises choses, et concrètement tout n'a pas toujours été facile pour les membres du groupe. Quand ils partent en vacances, il se font suivre par les sasaengs... Peut-on alors toujours appeler ça des vacances ? Pourtant, je crois qu'ils auraient bien besoin de moments de repos parce qu'ils sont toujours très sollicités et n'ont pas beaucoup de temps pour eux.

    Bien sûr, ce genre de faits touche aussi d'autres célébrités. C'est absolument horrible de voir à quel point certains n'ont rien d'autre à faire dans leur vie qu'harceler les autres. Les sasaengs sont notamment connues pour rechercher les numéros de téléphone des idoles, et quand elles les trouvent, elles appellent les idoles sans aucun cesse, envoient des messages en non-stop. C'est pour cette raison que les idoles sont obligées de changer de numéro de téléphone très fréquemment, ce qui est quelque chose de pénible. Vous vous imaginez, vous, harcelé jour et nuit, inondé de messages vocaux, d'appels, de SMS, changeant de numéro chaque mois pour espérer enfin trouver la paix ? C'est franchement désagréable.

    Les sasaengs sont avant tout des adolescentes loin d'être exemplaires : elles sèchent les cours très souvent pour pouvoir se consacrer au maximum à leur "occupation morbide" ( j'appelle ça ainsi car il faut bien avouer que c'est plutôt malsain d'en arriver là ). Elles usent de tous les moyens pour se faire remarquer par leur idole, n'hésitant pas à agir très négativement, juste pour que l'idole se souvienne d'elles. Tous les fans souhaitent que leur idole se souvienne d'eux, mais généralement, on veut plutôt qu'on se souvienne de nous positivement. Elles, elles n'ont aucune gêne, dans aucun domaine, et si insulter leur idole leur permet d'avoir ne serait-ce qu'un regard, elles le feront.

    C'est clairement des "no limit" ces gens-là. Ils ne vivent plus qu'à travers leur idole, d'une façon très étrange et mauvaise. Je pense sincèrement que les sasaengs sont des personnes perturbées. C'est une catégorie de "fans" qui est difficile à comprendre. On a honte d'appartenir à un fanclub à cause de ces personnes. Je ne sais même pas en fin de compte si on peut appeler ça des fans, parce qu'ils font des choses qui ne démontrent pas vraiment leur amour pour tel ou tel artiste. De ces actes, je vois surtout une certaine perversion.

    https://clcfrance.files.wordpress.com/2015/07/sasaeng-650x368.jpg

     Il y a aussi des garçons sasaengs, même s'ils sont moins nombreux que les filles. Les boysbands sont bien plus touchés par les sasaengs filles, et les girlsbands par les sasaengs garçons ( ce qui au final est assez logique ). Il y a par exemple un cas d'un sasaeng qui fait tout pour se rapprocher des filles des différents groupes de k-pop. Il est connu pour prendre sans cesse des photos avec les filles. Il aurait même demandé à prendre des photos lors de l'enterrement de EunB et Rise, deux anciennes membres du girlsband Ladies' Code qui ont finies tragiquement. Depuis, les coréens le définissent comme quelqu'un d'inhumain. En effet, je crois que c'est bien le terme parfait pour un pauvre mec comme lui...

    sa-599x1024

    La vie d'idole coréenne est particulièrement difficile car en plus de devoir travailler la majeure partie du temps, les stars ne sont pas forcément à l'abri des sasaengs, qui eux aussi travaillent à plein temps mais pour une autre raison beaucoup moins respectable.

    Un autre cas d'une sasaeng assez connue dans le milieu de la k-pop : Rion, une japonaise complètement folle, qui harcèle Suho des EXO. La jeune femme est connue pour être particulièrement vulgaire. Elle aurait fait de la chirurgie esthétique pour ressembler davantage à Suho. Je ne vais pas dire tout ce qu'elle a pu faire car c'est assez embarrassant, mais vous pourrez trouver aisément des informations sur elle grâce à Google. Elle a un compte Instagram avec pas mal d'abonnés. Rion, c'est vraiment une personne que je ne respecte pas. C'est une fille mal élevée, et surtout cinglée !


     Suho en a ras-le-bol d'elle. Il suffit de faire des recherches sur ce cas social qu'est Rion et vous verrez.

    En résumé, pour terminer, vous aurez bien compris que les sasaengs sont un peu des gens chez qui la "passion" s'est transformée en une véritable obsession, et qui mentalement sont assez instables ( et même dangereux, je ne vais pas oublier de préciser qu'ils menacent les idoles, ceci est une des raisons de pourquoi les agences ne font pas grand-chose parce que les idoles ont tellement peur qu'elles préfèrent ne pas dire ce qu'elles vivent ). Ces gens-là sont en majorité non-appréciés par les autres fans et la population coréenne. Ce qui est tellement, largement, compréhensible !


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique